La saison Vata – Kapha

Petits conseils pour votre pratique personnelle

Le mois de février a déjà commencé et en temps voulu nous avons du beau temps. Il fait beau mais pas froid ne nous quitte pas. C’est une période d’humidité et de froid donc Kapha est présent (mucosité et sensation de lourdeur). Vata est toujours présent aussi de toute façon car il y a parfois du vent et de la sécheresse. Oui, février est une période Vata-Kapha, vous devez donc continuer à bouger le corps, accumuler des calories saines et maintenir un système digestif actif.

Le mois de février a déjà commencé et en temps voulu nous avons du beau temps. Il fait beau mais pas froid ne nous quitte pas. C’est une période d’humidité et de froid donc Kapha est présent (mucosité et sensation de lourdeur). Vata est toujours présent aussi de toute façon car il y a parfois du vent et de la sécheresse. Oui, février est une période Vata-Kapha, vous devez donc continuer à bouger le corps, accumuler des calories saines et maintenir un système digestif actif.


Quoi pratiquer ?

Selon la yoga thérapie, c’est le bon moment pour pratiquer des mouvements qui assouplissent les articulations et une respiration qui garde le corps au chaud, comme la « respiration de feu » (inspirez par le nez, expirez et amenez le nombril vers l’arrière fortement pour que l’air sorte par le nez) pendant 1 à 3 minutes maximum. Cet exercice va aider à votre feu digestif et votre focalisation.

Quoi manger ?

Dans vos repas, essayez d’intégrer l’ail, le gingembre et les oignons si vous ne souffrez pas de problèmes d’estomac. Ce sont les 3 racines qui gardent le corps humain au fil du temps et des années jeunes et fortes. Ils sont essentiels à la purification, produisent de l’énergie et préviennent les maladies.

Ajoutez des épices comme le basilic, la cannelle, le cardamome, le clou de girofle, le romarin, l’anis, le sauge, l’origan, le fenouil, l’aneth, le cumin (en cuisson), la muscade, la moutarde, le laurier, le fenugrec et la curcuma.

Mangez des légumes qui fournissent des calories pour résister au froid (citrouilles, brocoli, épinards, céréales, etc…) – cuits à la vapeur. Il y a des médecins ayurvédiques qui conseillent de ne pas manger des légumes crues en salades ou en jus, par exemple, mais je préfère donner à mon corps un peu de froid avec. Par contre, j’évite plutôt  les produits laitiers qui contribuent au froid, à aggraver Kapha (mucosité) et à l’inflammation articulaire. C’est mieux le consommer pendant les saisons plus chauds de manière modérée.

Évitez les aliments gras et les glucides. Privilégiez les huiles pressés à froid (sésame, avocat, lin, tournesol) pour accompagner vos légumes à la vapeur. Évitez  toujours les farines raffinées et connaissez quels farines de graines sont plus saines pour votre système digestif.

Des infusions et tisanes pour la digestion et la santé en générale

Pendant mes cours de yoga détox, j’ai partagé quelques trucs pour purifier les organes digestifs et maintenir le pH du sang (alcalinité). Ce sont des herbes que j’ai habituellement à la maison en tout temps et que je purge pendant 12 ou 21 jours en buvant au moins 4 verres infusés. C’est le cas du boldo (adapté aux femmes enceintes) et de la prêle (contre-indiquée pendant la grossesse). Ici, je vous le dis rapidement.

Le Boldo

En infusion de 10 minutes, je l’utilise pour soulager l’inconfort digestif et purifier le corps et à diminuer l’accumulation de sécrétions (mucosité).  On dit que ça sert même traiter l’insomnie.

Le Prêle

Cette herbe je l’avais conseillé pour faire des détox après la saison de Noël ou on mange trop et gras. Utilisé en infusion de 10 minutes, il aide à éliminer les toxines et les excès de liquides (utilisé pour la rétention d’eau). Elle un pouvoir diurétique utile pour les reins. Mais aussi il contient des minéraux de base pour des os solides.